Mario Simard

Les élus du Bloc Québécois au Saguenay – Lac-Saint-Jean ont rencontré des représentants d’organismes de défense des droits des aînés pour dresser un topo de leurs réalités dans le contexte de la crise sanitaire. Ils étaient accompagnés de leur collègue Andréanne Larouche, porte-parole du parti pour les dossiers relatifs aux aînés.

 

Inquiétudes par rapport au programme Nouveaux Horizons pour les aînés

Le programme Nouveaux Horizons pour les aînés soutient des projets dirigés ou proposés par des aînés visant à leur permettre de transmettre leurs connaissances, leurs compétences et leurs expériences dans la communauté. À cet égard, il s’agit d’une importante source de financement pour de nombreux organismes.

 

Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, on craint toutefois une baisse du financement pour ces organismes. « Par leur travail, les aînés apportent une contribution essentielle à plusieurs organismes de la région. Ce sont des lieux d’échanges intergénérationnels qui enrichissent nos communautés, mais qui ont absolument besoin d’un soutien gouvernemental », soutient Mario Simard, député de Jonquière.

 

La sortie de crise et la multiplication des annonces dans les dernières semaines soulèvent toutefois certaines inquiétudes. « C’est sûr que c’est une bonne chose de rapidement venir en aide à la population, mais encore faut-il que les mesures soient adaptées aux réalités sur le terrain. Les regroupements de personnes âgées font un travail exceptionnel, mais, en ce moment, on se demande s’il va rester des montants pour eux », s’inquiète Alexis Brunelle-Duceppe, député de Lac-Saint-Jean.

 

Augmentation de l’aide financière aux aînés

Par ailleurs, les élus du Bloc Québécois voient d’un bon œil la mesure annoncée par le gouvernement fédéral qui prévoit que les prestataires de la pension de la Sécurité de la vieillesse recevront 300 $ de plus et que les personnes admissibles au Supplément de revenu garanti recevront 200 $ additionnels.

 

On déplore toutefois les retards dans l’envoi des premiers chèques. « Le gouvernement annonce l’arrivée du premier chèque pour les aînés, alors qu’ils devraient être en train d’en recevoir un deuxième », déplore Andréanne Larouche, en rappelant la volonté du Bloc Québécois de pérenniser l’aide offerte aux aînés. « Le gouvernement doit s’engager à ce que cette bonification soit disponible aussi longtemps que durera le confinement des aînés et doit considérer que cette mesure devienne permanente afin d’améliorer leur qualité de vie et leur pouvoir d’achat », conclut la députée de Shefford.

– 30 –

Phillipe Maltais-Guilbault

Suivez-nous !

Restez informé

Rejoignez le mouvement.

Recherche
×
Fermer